Association Française du Cheval Miniature
Première Association de Chevaux Miniatures à avoir été créée en 1995
 
Le cheval miniature
cheval


dragonheart

Quelques règles
- La clôture doit toujours être visible par le cheval (n'oubliez pas qu'un cheval a une vision différente de la notre).
-Avant de lâcher un cheval dans une nouvelle pâture, inspectez sa surface de fond en comble : prenez garde que celle-ci ne comporte aucun objet coupant ou pointu pouvant blesser votre cheval, retirez les pierres, rebouchez les trous de lapin ou autres .
-Enfin, dernier point : lorsque vous introduisez un cheval dans un nouvel enclos, faites-le un matin pour qu'il ait le temps de prendre ses marques avant la nuit. Faites-le un jour où vous êtes disponible et présent toute la journée.
Un cheval affolé dans un lieu qu'il ne connaît pas peut avoir des réactions parfois surprenantes, voire dangereuses.
Et il vaut mieux être là. Réactions qu'il n'aura probablement plus lorsqu'il se sera adapté à son nouvel environnement.

Le cheval miniature
Hébergement
Le Box

Pour un cheval miniature de 85 cm approximatif au garrot : 2,50 m X 2,50 m .
Le cheval doit pouvoir bénéficier d'un local suffisamment aéré et lumineux.
Lorsqu’un cheval est amené à être au box pour des raisons de soins ou autres,
il peut s’ennuyer : pensez à le divertir avec un petit ballon accroché au plafond ou par terre dans son box.
stabulation
L'Abri

Si vous n'avez pas de box, pas de panique.
Votre pâture devra comporter un abri pour protéger votre cheval (et son alimentation) du vent et de la pluie pendant les frimas de l’hiver, du soleil et des insectes pendant l'été.
Cet abri pourra être constitué d'une cabane en bois ouverte sur un seul côté.
L'abri ne doit pas être trop bas car certains chevaux sont claustrophobes et refuseraient d'y entrer.
Il doit pouvoir permettre à l’homme de s’y tenir debout de façon à pouvoir nourrir son cheval à l’intérieur et procéder au nettoyage de l’endroit.
mangeoire
   
La Pâture

Celle-ci devra être la plus grande possible mais on admet volontiers que 1500 m² à 2000 m2 par cheval miniature est une moyenne.
Attention toutefois aux risques de fourbure dans certaines régions où l’herbe est riche et abondante : dans ce cas, il faudra limiter la surface de pâturage afin que votre cheval ne mange pas trop d'herbe ou trouver d'autres solutions (réduction du temps passé à la pâture, muselière, etc.).
A contrario, les régions arides devront voir la surface de pâturage augmentée pour un Cheval Miniature, soit 3000 à 4500 m2.
pature
Les Clôtures

Elles doivent être les plus « étanches » possible et ce pour trois raisons.
- La première c'est que certains chevaux ont une fâcheuse tendance à « forcer » les clôtures.
Cela est d'autant plus fréquent chez le CM qu’il est armé d'une toison très fournie l'hiver qui l’isole du froid, mais également de l’électricité des clôtures.
- La deuxième raison est qu'un mini peut avoir à faire à des prédateurs, contrairement à nos chevaux de grande taille. En effet, les minis se font parfois attaquer par les chiens errants .
- Enfin, la dernière raison est le vol car il n'y a rien de plus facile à voler et à revendre qu'un cheval miniature...
mangeoire
 
Les clôtures électriques
Elles sont les plus utilisées et les plus fiables. Le courant est de type continu, de faible intensité et de haute tension.
Le cheval prend "une claque" mais sans danger pour lui.
De ce fait, les chevaux se tiennent toujours en règle générale à une distance respectueuse de la clôture. Ils n'essaient même pas de la sauter.
Pour les minis, on pose généralement 3 rubans placés à : 20 cm du sol- 50 cm - 80 cm.
Les piquets doivent être espacés de 5 mètres maximum, 3 mètres si vous vous trouvez dans une région ventée. Attention, prenez soin d'équiper votre clôture électrique d'un parafoudre ou de la débrancher en cas d'orage.
Ne laissez pas votre clôture électrique débranchée trop longtemps.
Les chevaux apprennent vite à reconnaître quand il y a le courant et quand il n'y en a pas.
Pensez à désherber régulièrement le dessous de votre clôture car le contact avec les herbes réduit la puissance de votre clôture : cela fait masse et le courant peut ne plus fonctionner.
Evitez les cordelettes (coupantes et peu visibles) pour favoriser les rubans.
 
Les clôtures en barbelés
Il est bien évidemment FORMELLEMENT déconseillé d’utiliser ce type de clôtures pour des équidés.
Celles-ci peuvent créer des blessures très graves.
 
Les lisses en bois
- C’est beau à voir et c’est propice à la sécurité.
- Toutefois, elles nécessitent de l'entretien pour garder leur bel aspect.
- De plus, les chevaux s'y grattent (au risque de briser les planches ou de les déchausser) et adorent en prime les grignoter. On peut éviter ces deux derniers inconvénients en doublant le bois de rubans électriques. Les lisses en béton Elles sont d'un bel aspect.
Malheureusement, elles sont généralement dangereuses car trop résistantes à la pression (ex : un cheval qui arrive au plein galop en calculant mal son arrêt et qui glisse)…
Entre le cheval et la clôture, c'est le cheval qui « trinquera » le premier...
 
Les clôtures grillagées
Seules, elles peuvent être dangereuses car les chevaux s'y prennent les pieds.
De plus, ils s'y appuient et se grattent dessus… et généralement, la clôture ne reste pas debout longtemps.
L'idéal pour les chevaux miniatures est de monter une clôture grillagée et de la doubler de rubans électriques à l'intérieur afin que les chevaux ne viennent pas se frotter au grillage ou se prendre les pieds dans les mailles.
Le grillage empêchera aussi les éventuels "prédateurs" d'entrer dans votre enclos.